Comment remplacer une tuile mécanique ?

tuile mécaniqueVous devez remplacer en urgence une tuile cassée ou fêlée pour ne pas vous retrouver avec des infiltrations d’eau. Cette intervention se fait à l’intérieur du bâtiment et est à votre portée au cas où la charpente est apparente. Si ce n’est pas le cas, il est préférable de faire appel à un couvreur professionnel qui saura prendre en compte toutes les précautions de sécurité.

Procédure à suivre

Sachez que le maintien d’une tuile mécanique est assuré par des liteaux, cloués sur des chevrons, dont l’appui est garanti par des talons ou nez d’accrochage, des éléments qui l’empêchent de glisser. Vous devez soulever avec précaution la tuile adjacente fixée en haut et à gauche de celle à remplacer. Utilisez une petite cale de bois afin de la maintenir en place. Faites la même chose pour la tuile qui se trouve à la droite de la tuile endommagée. Procédez ensuite au retrait de l’élément à remplacer en le faisant glisser lentement vers le haut. Cette manœuvre doit être faite minutieusement pour éviter de détruire les tuiles périphériques. Veillez à vos doigts pendant la manœuvre.

Pose de la nouvelle tuile

Il est bon de contacter un revendeur pour l’achat d’une tuile qui a des caractéristiques et des coloris similaires à ceux de la tuile à remplacer. La pose est réalisée en procédant dans le sens inverse du démontage. Au préalable, faites une présentation de biais afin d’engager la tuile à l’endroit prévu à cet effet. Vous devez ensuite la redresser et la faire glisser en veillant à ce que ses deux talons viennent en butée sur le liteau. Enlevez après les deux cales et concentrez-vous pour un excellent ajustement de la nouvelle tuile. Lors de la pose, vous devez être très vigilent afin d’éviter les éventuelles fuites et les coups de vent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *