Isoler un parquet flottant, comment s’y prendre ?

pose-parquet-flottant

Si vous n’êtes pas un bricoleur affirmé, pour isoler un parquet flottant mieux vaut alors faire appel à de vrais professionnels. Cependant, pour les personnes qui souhaitent se lancer dans cette opération, nous apportons dans cet article quelques petits conseils… Suivez le guide !

Comment procéder pour isoler un parquet flottant ?

La première chose pour l’isolation d’un parquet flottant est de déterminer les besoins d’isolation. En effet, souhaitez-vous une isolation thermique ou une isolation phonique, selon vos besoins, c’est ce qui déterminera le matériau à choisir pour isoler. Ensuite, il faut également prendre en compte la partie dans laquelle se situe ce parquet flottant qu’il faut donc isoler. En matière d’isolation, en France, vous pouvez compter également sur le dispositif d’aide qui est appelé “isolation 1 euro”, il suffit de voir votre éligibilité à ce programme depuis le site internet : credit-impot.fr

Une isolation de parquet pour quelle raison ?

L’isolation d’un parquet flottant est souvent souhaitée car c’est une partie qui laisse passer l’air dans une pièce. Par ailleurs, au niveau isolation acoustique, le parquet flottant n’est pas très performant. Puis aussi il n’est pas toujours très nivelé, selon le niveau du sol sur lequel il est posé.

Isoler un parquet flottant permet donc d’améliorer, l’isolation sonore, l’isolation phonique et la correction du niveau du parquet.

La combinaison isolation phonique et sonore est tout-à-fait possible pour l’isolation d’un parquet flottant. Pour une pièce en rez-de-chaussée, l’important reste l’isolation thermique, pour une pièce en étage, l’isolation phonique est souvent sollicitée. Par ailleurs, il faut savoir que des matériaux permettent de faire directement les deux isolations possibles, thermique et phonique, en une seule pose cela reste possible.

Une isolation sur sol neuf

Sur un sol neuf, la pose de l’isolant avant parquet flottant est plus simple, c’est simplement pour une question d’organisation, dans ce cas précis, il n’y a pas de démolition à faire, les travaux sont prévus, du coup, la tâche est plus rapide également, il suffit de poser l’isolant avant le parquet et le tour est joué !

Pour le choix de l’isolant et concernant un sol neuf en béton, pour une isolation thermique c’est un matériau en polyéthylène qui sera privilégié. Ce matériau représente le film protecteur qui isolera le sol du froid et aussi de l’humidité, il protégera le parquet pour au moins entre 20 et 25 ans. C’est un isolant facile à poser et qui se découpe très bien.

Une isolation sur sol carrelé avant parquet flottant

Il arrive que le parquet flottant soit posé sur un sol carrelé, dans ces cas-là, l’isolation thermique sera de rigueur. Si plusieurs couches de carrelage existent, il faudra alors envisager de casser le carrelage avant la pose du parquet flottant et donc entremis de mettre l’isolant thermique. Pour une isolation thermique avant pose du parquet flottant et cela sur un carrelage, l’isolation phonique sera automatiquement de rigueur. L’isolant le plus approprié est le liège. Ce matériau est vendu en rouleau ou en plaque, les plaques sont plus faciles à poser, le rouleau peut être pratique pour une grande superficie. Le liège procure les deux isolations thermique et phonique et il peut être envisagé sur une pièce en étage car il est aussi anti-vibrations.

En résumé et en termes d’isolation, pour les milieux urbains, il est toujours préférable d’opter pour les deux isolations thermique et phonique. Dans des endroits un peu plus isolés, l’isolation thermique suffit généralement.

Double isolation parquet flottant

Pour l’isolation d’un sol en parquet flottant, pour une double isolation, il existe des produits comme la sous-couche combinée hydrofuge.

Ainsi, si vous souhaitez poser deux couches d’isolant superposé, le sol doit être bien droit à niveau, la pose doit être réalisée sans faille et sans défauts.
Cela essentiellement parce qu’il ne faut pas ensuite, que le parquet flottant démontre un aspect visuel non esthétique. Pour cette raison, il faut donc bien préparer le sol isolé au préalable.

Les professionnels spécialistes de ce travail de pose en parquet flottant sont aussi formés pour poser l’isolation adéquate selon les besoins du client. Ainsi, si le sol n’est pas très droit où à niveau, ils pourront procéder aussi à la rénovation nécessaire avant de poser l’isolant puis ensuite le parquet flottant. L’aspect visuel, de même le confort que doit apporter un parquet flottant reste important. Si vous n’êtes pas certain de pouvoir assurer vous-mêmes ce travail, il est préférable alors de faire appel à des experts. Il serait dommage d’avoir ensuite un parquet flottant laissant à désirer !

Poser une isolation avant un parquet flottant n’est pas très complexe en soi si le sol est neuf et bien à niveau, et si la pièce est petite.

Tout se complique pour de plus grandes superficies, où pour des habitations plus anciennes. Selon les cas, il suffit de bien réfléchir avant d’entreprendre vos travaux !

Vous pouvez obtenir une aide en faisant appel à un professionnel, cela mérite donc de se renseigner également. Avec l’aide isolation 1 euro, il n’est parfois pas nécessaire de se fatiguer à la tâche…

Réparer une fissure sur un plafond béton
fissure-plafond-beton

Quand une structure commence à s’affaiblir, il n’est pas rare de constater alors la présence de fissures sur un plafond Read more

Pose pavé autobloquant : différentes techniques
pose-paves-autobloquants

Les pavés autobloquants ont le vent en poupe depuis déjà quelques années pour habiller joliment les cours, les allées ou Read more

Comment enlever un joint en silicone
enlever-joint-silicone

Enlever des joints de silicone est bien souvent une tâche fastidieuse mais avec quelques conseils et quelques astuces, ce travail Read more

Déboucher une canalisation : méthodes et produits
canalisation-bouchee

Il arrive toujours un moment où il faut déboucher une canalisation. Ce n’est pas rare, le plus souvent, dans la Read more