Que choisir entre peinture ou papier peint ?

peinture-papier-peint

Entre peinture ou papier-peint quand on souhaite refaire sa décoration intérieure, est un dilemme. Le choix reste une affaire de goût et chacune des deux solutions ont des avantages et des inconvénients et c’est justement ce que nous allons voir…

Le choix peinture

Il existe toutes sortes de peinture, pour les extérieurs, pour les intérieurs et parmi celles-ci deux sont particulièrement prisées, il s’agit de la peinture acrylique et de la peinture glycérophtalique.

La peinture acrylique

La peinture acrylique se compose d’un solvant à base d’eau, de fluide et de liquide. La texture est effectivement fluide et de ce fait elle s’applique facilement, elle n’accroche pas au support et elle ne dégage aucune odeur. Autre avantage, elle sèche très rapidement. Par contre, deux couches sont nécessaires pour une pose parfaite et un rendu esthétique irréprochable.
La peinture acrylique s’inscrit donc dans une démarche écologique.

Sur ce plan précis de l’écologie la loi a souhaité faire baisser les composés organiques volatils dits COV qui étaient autrefois présents dans les peintures. De nos jours les peintures vendues sur le marché se composent d’eau au lieu de solvant organique. Les peintures et dérivés au niveau des émissions de COV d’origine humaine représentent 3%.

La peinture glycérophtalique

La peinture glycérophtalique contient de la résine glycérophtalique et c’est donc la raison qui fait qu’on lui donne ce nom. Cette résine représente le liant de la peinture.

Le rendu très lisse qu’elle donne et très esthétique, par contre le temps de séchage est plus long que celui de la peinture acrylique. C’est une peinture résinée qui peut résister aux chocs et à l’humidité, ainsi c’est une peinture parfaite pour les pièces d’eau. La peinture glycérophtalique est lessivable.

Au niveau des finitions

Au niveau des finitions pour ces peintures que nous venons de définir, il en existe trois types, une finition mate, une finition brillante ou alors une finition satinée. Les coloris sont divers et variés on en trouve ainsi pour tous les goûts.

  • La finition mate, apporte un aspect très doux légèrement poudré, elle fait penser aux peintures à la chaux. Cette finition masque bien les imperfections, mais elle reste fragile, elle s’adapte plus pour les plafonds.
  • La finition brillante offre un bel aspect esthétique très éclatant et qui met en valeur les couleurs plutôt fortes. C’est une finition résistante, avec un bel effet miroir, une finition qui convient bien aux cuisines, aux salle de bains, aux toilettes, pour les portes. Là-encore, il faut que le support soit très bien préparé et bien net.
  • La finition satinée offre un support qui se nettoie bien, ainsi cette finition convient bien pour les pièces à vivre, il faut cependant que les supports soient très bien préparés au préalable.

On peut envisager également et en plus des trois types de finition que nous venons de voir, une finition originale. Ce sont des finitions plus spécifiques qui apportent des effets sablés, béton, métallisés, marbrés, irisés…Ce sont des peintures plus chères qui peuvent offrir une telle finition mais l’effet final en vaut le coup.

La solution papier peint

Pour ce qui concerne le papier-peint, on trouve 4 types principaux de papiers peints à savoir :

  • Le papier peint traditionnel.
  • Le papier-peint vinyle qui est lessivable et imperméable
  • Le papier-peint vinyle expansé est plus épais et plus lourd, il est très résistant, lessivable bien sûr et lavable, et il donne des effets de matière car souvent à relief.
  • Le papier intissé est constitué de fibres amalgamées et il est recouvert d’une couche de vinyle. Pour la pose il faut tout d’abord encoller le mur bien préparé et net au départ et poser ensuite les lés de papier.

Quels sont les avantages et les inconvénients de chacune des solutions

Pour la peinture tout d’abord, elle représente de nombreux avantages, notamment sur le côté mélanges de couleurs et la peinture s’adapte aussi bien aux intérieurs qu’aux extérieurs. La peinture glycérophtalique est lessivable ainsi elle ne jaunit pas, par ailleurs c’est aussi une peinture qui peut dissimuler des petites imperfections. Pour les inconvénients de la peinture, on en note un seul, celui de devoir bien préparer le support au préalable et de devoir passer deux couches, donc en matière de temps, c’est un peu plus long.

Pour le papier-peint, ses avantages consistent aux larges choix qui sont disponibles et pour le côté créativité avec des papiers parfois très originaux et surprenants, on les trouve dans de nombreuses gammes et selon divers motifs ou couleurs unies. La pose est simple et rapide, et il camoufle bien les imperfections d’un mur, même si il faut également que le support soit bien préparé et net en général, mais ce n’est pas toujours nécessaire pour un ou deux petits trous par exemple. Le papier peint est une solution économique. Au niveau de ses inconvénients, c’est surtout qu’il n’est pas toujours compatible dans toutes les pièces, et que une fois posé, il n’est pas toujours évident de l’enlever ensuite.

Pour votre décoration, rien ne vous empêche de mixer peinture et papier peint, la règle en décoration et pour une telle combinaison est de ne jamais dépasser trois couleurs dans une pièce.

Fixation au mur sans faire de trou / percer
tableau-mur-sans-percer

Des petits trous, des petits trous toujours des petits trous … Vous ne connaissez peut-être pas la chanson, mais le Read more